Dieu 2.0 tome 1 de Henri Duboc


Résumé :

2053, Le monde est différent. En overdose numérique. Même les morts font désormais partie du digital. Dominée par l'église numérique de Vatican III, sous l'égide de la Papesse Oranne 1re, la religion n'est pas en reste. Dans ce monde ultra connecté, W3, un hacker de génie, prédit l'effondrement de la civilisation et son plongeon dans l'obscurantisme. Pour sauver l'humanité, il devra convaincre Gabriel, le Croque mort numérique, de s'allier à lui pour éviter le pire. Le charismatique et dangereux Monseigneur Verinas, des scientifiques de tous poils, des hommes de loi omnipotents et des écolos-radicaux déchainés, rien ne leur sera épargné.


Mon avis :

Dans ce premier tome, l’auteur nous plonge dans un univers fascinant où la technologie y est omniprésente.


Il nous dépeint un monde incroyable avec en tête d’un Vatican très modernisé, une papesse  !

J’ai adoré l’idée du Memorium et des enterrements holographiques avec les souvenirs intégrés à la tombe. Ce livre nous donne une idée de ce à quoi pourrait ressembler le monde dans les années à venir, notamment grâce à l’intelligence artificielle.


Tout au long de ce roman d’anticipation, nous suivons les aventures de Gabriel, le croque-mort numérique qui devra déjouer les projets de règne d’un certain Monseigneur Verinas.


Mais il n’est pas seul. Aidé et surtout emmené par W3, un hacker de génie, ils vont tout tenter pour mener à bien leur quête. Malheureusement, le monde risque de basculer dans l’obscurantisme, et leur ennemi est déterminé à parvenir à ses fins.


Les échanges entre Gabriel et W3 sont souvent assez drôles. W3 est particulièrement décalé, ce qui le rend très attachant. Ces personnages sont très bien construits, rien n’est laissé au hasard.


Parallèlement à la quête principale se déroule une confrontation entre deux scientifiques, Yosa l’étudiant et Hattam le professeur élitiste et persuadé d’avoir trouvé la clé du voyage dans le temps. Yosa, lui, est persuadé qu’ils courent à la catastrophe, mais son professeur ne veut rien entendre. Leurs échanges et les conséquences des choix du professeur démontrent que les nouvelles technologies peuvent être aussi néfastes que positives.


En bref, l’auteur a su inventer un monde pas si loin que celui dans lequel nous évoluons actuellement et c’est peut-être une projection assez réaliste de notre avenir.


Ce livre est un très bon roman que j’ai énormément apprécié. On ne le lâche pas avant d’en être arrivé au bout.


Prix : 3,99€ ebook / 15€ broché


https://www.facebook.com/aurorebook/

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout