L’ïle aux papillons de Corina Bomann


Résumé :

2008, Berlin. Diana Wachenbach, brillante avocate, est appelée à Londres au chevet de sa grand-tante bien-aimée. Celle-ci lui révèle l'existence d'un secret de famille, resté entier, convaincue que Diana pourra le percer. Alors que son couple bat de l'aile, la jeune femme décide de s'envoler pour le Sri Lanka, terre de ses ancêtres, colons à Ceylan. Sur cette " île aux papillons ", elle va découvrir une prophétie qui semble avoir changé le destin de sa famille et l'histoire d'un amour interdit plus fort que la mort...


Mon avis :

L’auteure m’a transportée dans l’histoire du Sri Lanka avec une grande facilité. La plume est si fluide qu’elle nous immerge dans ces paysages à couper le souffle. Les descriptions sont si riches en détail que nous pouvons aisément nous imaginer dans ce pays qui doit être magnifique.


À travers ce roman, nous découvrons la vie des colons anglais fin XIXe et leurs coutumes, certes très éloignées de celles du peuple sri lankais. Il ne faut pas oublier que les Anglais exploitaient la population, notamment dans la production de thé. Le thé de Ceylan étant originaire de là-bas.

La vie des locaux était donc loin d’être facile. La violence qu’ils pouvaient subir à travers les viols, les punitions corporelles et j’en passe, faisait partie de leur quotidien.


C’est à travers cette partie de l’histoire de ce pays que j’ai pu suivre le périple de Diana, en quête d’un lourd secret familial.


Avocate, mariée à un mari infidèle, Diana part rendre visite à sa grand-tante, qui lui confie sur son lit de mort une quête à mener afin de libérer leur famille d’une malédiction. Alors non, ce n’est pas un roman fantastique  ! La population sri lankaise a toujours cru aux esprits et aux prophéties. C’est donc à cela que faisait référence Emmelye avant de décéder.


Avec l’aide d’un nouvel ami Jonathan, Diana va donc découvrir les terres de ses ancêtres et révéler un lourd secret qu’a emmenée son arrière-arrière-grand-tante Victoria dans la tombe.

À travers les archives de l’exploitation, mais aussi grâce aux indices laissés par monsieur Green, à la demande d’Emmelye, Diana va peu à peu avancer dans son enquête.

Mais cette quête et ce dépaysement auront un impact sur toute sa vie et conditionneront son futur.


Ce roman est très prenant et nous apprend énormément de choses sur la colonisation du Sri Lanka et la production de thé.


J’ai passé un très bon moment en compagnie des personnages et je ne manquerai pas de lire d’autres titres de cette auteure que je ne connaissais pas.


Genre : Romance

Prix : 8,20€ poche