La femme au manteau violet de Clarisse Sabard


Résumé :

2018. La vie de Jo vole en éclats suite à ce qui ne semblait être qu’un banal accident sans gravité ; pourtant, un scanner révèle qu’un anévrisme risque de se rompre à tout moment. Le neurologue lui laisse le choix : elle peut être opérée, mais les risques sont importants. Persuadée qu’elle va mourir, Jo se réfugie chez Victor, son grand-père. Ce dernier va lui montrer un pendentif qu’il a reçu d’Angleterre quelques années plus tôt, avec pour seule explication ce mot griffonné sur une feuille : « De la part de Charlotte, qui n’a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. » Victor lui révèle que Gabriel était son frère aîné, décédé lorsqu’il était enfant. Jo décide de se rendre à Ilfracombe, dans le Devonshire, afin d’aider son grand-père à résoudre ce mystère, et surtout, de réfléchir à la décision qu’elle doit prendre…


1929. Charlotte et son mari, Émile, quittent leur vignoble d’Épernay pour un voyage d’affaires à New York. Sur place, la jeune femme s’éprend de Ryan, un mystérieux homme d’affaires. Lorsqu’il se rend compte de cette trahison, Émile entre dans une rage folle, la frappe et la laisse pour morte. À son réveil, Charlotte se rend compte que son mari est parti ; pire, il lui a pris tous ses papiers. Elle est effondrée : son fils de dix-huit mois, Gabriel, est resté en France, et sans papiers, elle ne peut pas le rejoindre…

Mon avis :

Je suis encore bouleversée par ce roman que je viens de terminer. Clarisse Sabard nous plonge dans le New York des années 30, en pleine prohibition où le crime est présent à tous les coins de rue.

Autant il est très difficile de prendre une décision comme celle que doit prendre Jo, surtout lorsque l’on connait les risques d’une telle intervention ; autant ce qu’a vécu Charlotte et la vie qu’elle mena par la suite sont durs à encaisser. Mais ces deux héroïnes se rejoignent sur un point (tout comme l’auteure) : ce sont des battantes !

Des vies chamboulées en un instant. Charlotte ne se remettra pas de la séparation de son fils qui lui fut imposée et elle connaitra bien d’autres déboires par la suite. Heureusement, elle pourra compter sur ses nouveaux amis pour se relever et se reconstruire.

Je n’en dirai pas plus afin de ne pas spoiler l’histoire qui est vraiment magnifique. Ce roman est à lire absolument !

Adresse

Contact

Suivre

76190 Auzebosc, France

06.19.39.20.28

©2019 by D'une plume à l'autre.